Voiture suspecte à Paris : "une vraie affaire terroriste"

En direct sur le plateau de France 2, Audrey Goutard explique pourquoi les enquêteurs sont maintenant convaincus que la voiture suspecte retrouvée à Paris, a un lien avec le terrorisme.

France 2

Est-ce que la conviction des enquêteurs est faite ce soir, jeudi 8 septembre, après qu'une voiture suspecte ait été retrouvée à Paris ? Est-ce qu'il y avait bien selon eux une vraie intention terroriste ? "Les enquêteurs pensent aujourd'hui qu'ils ont affaire à une vraie affaire terroriste. Pour preuve, au départ il n'y a avait qu'un service de police sur l'enquête. Aujourd'hui, il y a trois services antiterroristes qui ne se consacrent qu'à cette enquête", explique Audrey Goutard, en direct sur France 2.

Guerre en Syrie

Pourtant, les policiers étaient un peu dubitatifs au départ, en raison de la voiture garée au milieu de la chaussée, avec des warnings, une bonbonne de gaz visible. "C'était une affaire étrange. Petit à petit, lorsqu'ils ont travaillé sur ceux qui gravitaient autour de cette voiture, des gens fichés S, qui voulaient partir faire la guerre en Syrie. Ils ont eu la conviction d'avoir affaire à un réseau terroriste et la triste nouveauté, c'est que c'est un réseau apparemment dirigé par des femmes", conclut la journaliste.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture contenant plusieurs bonbonnes de gaz a été retrouvée dans la nuit de samedi 3 au dimanche 4 septembre 2016, à proximité de la cathédrale Notre-Dame à Paris.
Une voiture contenant plusieurs bonbonnes de gaz a été retrouvée dans la nuit de samedi 3 au dimanche 4 septembre 2016, à proximité de la cathédrale Notre-Dame à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)