Cet article date de plus de cinq ans.

Vladimir Poutine est toujours l'homme le plus puissant du monde devant Donald Trump, selon le magazine "Forbes"

Le magazine américain publie chaque année son palmarès des personnalité les plus puissantes du monde.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président russe, Vladimir Poutine, lors d'une réunion avec Angela Merkel à Berlin (Allemagne), le 19 octobre 2016. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Vladimir Poutine reste l'homme le plus puissant du monde, devant Donald Trump et Angela Merkel, selon le classement 2016 du magazine Forbes (en anglais) publié mercredi 14 décembre. A 64 ans, le président russe remporte le classement du magazine américain pour la quatrième année consécutive. "Depuis son pays natal jusqu'en Syrie en passant par les élections américaines, le dirigeant russe continue à parvenir à ses fins", estime Forbes.

Quant à Donald Trump, qui prend la deuxième place de le classement et qui succèdera à Barack Obama fin janvier, "il semble être imperméable aux scandales, a les deux chambres du Congrès en sa faveur et une fortune personnelle de plusieurs milliards", souligne le magazine.

La chancelière allemande Angela Merkel, au pouvoir depuis 11 ans et candidate à un nouveau mandat à l'automne, perd une place par rapport à 2015 et se classe troisième. François Hollande, lui, n'arrive qu'en 23e position.

Peu de femmes dans les premières positions

Suivent le président chinois Xi Jinping, à la quatrième place, et le pape François, cinquième. A noter qu'Angela Merkel est la première femme du classement, qui n'en compte que trois parmi les 20 premières places : Janet Yellen, la gouverneure de la banque centrale américaine, est sixième et Theresa May, la Première ministre britannique, treizième.

Les dirigeants du secteur privé qui figurent dans le haut de ce classement sont tous américains : Bill Gates, co-fondateur de Microsoft et première fortune mondiale, arrive à la septième place. Il est suivi par Larry Page, PDG d'Alphabet, la maison mère de Google, tandis que le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, se classe dizième.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.