Vigipirate : combien coûte la sécurité des Français ?

Avec le nouveau dispositif Vigipirate en place depuis les attentats de janvier, 10 000 militaires sont mobilisés sur le territoire. Combien coûte vraiment notre sécurité ? Les réponses avec France 2.

FRANCE 2

Devant les lieux de culte, les écoles, les gares et les aéroports, quatre mois après les attentats de janvier, les militaires sont toujours présents. Que coûtent-ils ? 1 million d'euros par jour et 41 600 euros par heure pour 10 000 soldats mobilisés, 24 heures sur 24.
D'ici l'été, pour faire des économies, le nombre de militaires déployé devrait descendre à 7 000. Les patrouilles mobiles seront préférées aux gardes statiques. Il faut savoir qu'un soldat en faction c'est un autre au repos et un troisième qui s'entraîne ou se prépare à partir en opération. Les effectifs ne sont pas extensibles alors les congés en retard s'accumulent.

Le même adversaire

À l'opération Sentinelle, s'ajoutent des opérations extérieures : Barkan au Sahel, Sangaris en Centrafrique, Chammal en Irak. C'est sur ces terrains-là que se joue la sécurité des Français avec le même adversaire au Mali comme à Paris. Le budget, colossal, représentait 1,1 milliard d'euros en 2014, 125 000 euros par heure, pour 9 000 militaires au total. Ces chiffres ne prennent pas en compte l'usure du matériel qui vieillit bien plus vite dans les sables du désert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires en poste dans le cadre du plan Vigipirate, à Lyon, en janvier 2015.
Des militaires en poste dans le cadre du plan Vigipirate, à Lyon, en janvier 2015. (NICOLAS LIPONNE / CITIZENSIDE.COM / AFP)