Cet article date de plus de sept ans.

Le conjoint du président ne devrait avoir "aucun rôle" pour 54% des Français

Ce sondage réalisé en pleine affaire Hollande-Gayet bouscule la tradition républicaine, qui a installé, de fait, un statut de coinjoint à l'Elysée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Valérie Trierweiler en visite officielle à Soweto (Afrique du Sud), le 15 octobre 2013. (MIKE HUTCHINGS / POOL)

La tradition semble déplaire. Une majorité de Français (54%) préfèrerait que le conjoint ou la conjointe du président de la République ne joue "plus aucun rôle" et n'ait plus de moyens alloués, selon un sondage BVA pour Le Parisien-Aujourd'hui en France à paraître vendredi 24 janvier. En parallèle, 29% penchent pour qu'il "soit créé un véritable statut". Enfin, 17% pensent que les choses peuvent rester en l'état. 

Malgré quelques variations, les grands équilibres entre ces trois propositions sont similaires, que la personne sondée soit de gauche (54%, 25% et 21%) ou de droite (57%, 32%, 11%).

Cette enquête a été menée en pleine crise conjugale entre François Hollande et Valérie Trierweiler. La compagne du chef de l'Etat, qui se repose à La Lanterne, à Versailles, pourrait ne plus l'être dans les prochaines semaines. Au-delà du scandale provoqué par les photos publiées par Closer, c'est la question du statut de "Première dame" - ou de "Premier monsieur" - qui pose de nouveau question.

Bernadette Chirac, "Première dame" la plus populaire

Le sondage interroge aussi les Français sur leurs préférences entre les conjointes des présidents de la Ve République, avec la possibilité de donner seulement deux réponses. Bernadette Chirac recueille 46%, Danielle Mitterrand 40%, Carla Bruni-Sarkozy 28%, Yvonne de Gaulle 27%, Claude Pompidou 20%, Cecilia Attias (ex Sarkozy) 13%, Anne-Aymone Giscard d'Estaing 10% et Valérie Trierweiler 8% (2% ne se prononcent pas).

Sans surprise, ce classement change selon la proximité idéologique : les sympathisants de gauche placent largement en tête Danielle Mitterrand (71%), suivie de Bernadette Chirac (32%). A droite, Bernadette Chirac l'emporte avec 57% suivi de Carla Bruni (47%).

Sondage réalisé par internet mercredi 22 janvier auprès d'un échantillon de 992 personnes représentatif de la population française âgées de 18 ans et plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vie privée de Hollande

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.