VIDEO. Plus d'un quart des déplacements en France de Gérard Collomb se font à Lyon

Lorsqu’on feuillette l’album souvenir des déplacements de Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur, une destination revient souvent, très souvent même : Lyon, la ville dont il a été le maire. Le ministre de l’intérieur passerait-il trop de temps à s’occuper de cette ville ?

Voir la vidéo

Voici la liste de tous les déplacements officiels de Gérard Collomb depuis qu’il est ministre de l’intérieur. Sur 87 voyages en France, 27% ont eu lieu à Lyon ou dans les environs, confirmant une estimation de Lyon Capitale. Par exemple, il a inauguré une caserne de pompiers à Lyon ou remis leur diplôme aux officiers de police de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or. Là, rien à redire.

Mais pour d’autres déplacements, le rapport avec les fonctions de ministre de l’intérieur est moins évident. Gérard Collomb inaugure un tronçon d’autoroute.

Il participe à la Fête de l’entreprise devant des patrons lyonnais. Il y a deux semaines : cortège officiel, le ministre de l'intérieur fait l’aller-retour un jeudi pour célébrer la rénovation d’un bâtiment historique transformé en centre commercial. Autant de temps consacré à cette ville, nous voulions lui demander si c’était normal mais son attachée de presse ne le laisse pas répondre. Un peu plus tard, son cabinet nous a répondu.

Gérard Collomb assume d’être un interlocuteur privilégié du territoire du Rhône dont il dispose d’une connaissance fine.

Cabinet de Gérard Collomb

"Ça dénote cette mainmise sur la ville"

Pour l’opposition locale, les fréquentes visites de Gérard Collomb, toujours conseiller municipal et conseiller de la métropole lyonnaise, posent problème. 

Ce que l’on aimerait, c’est que M. Collomb soit plus aux commandes de Beauvau plutôt que d’essayer d’être encore le maire de Lyon.

Philippe Cochet, maire LR de Caluire-et-Cuire

Nathalie Perrin-Gilbert, maire divers-gauche du 1er arrondissement de Lyon ajoute : "Un ministre c’est avant tout un élu du pays, de la nation, je ne demande pas à un ministre qu’il privilégie tel territoire par rapport à tel autre. et ça dénote surtout cette mainmise sur la ville."

Pourtant, d’autres ministres arrivent à couper le cordon… Stéphane Travert, le ministre de l'agriculture, n’a fait que quatre déplacements officiels dans la Manche, où il est élu. Le premier ministre, Edouard Philippe, ancien maire du Havre, ne s’est rendu qu’une seule fois dans cette ville. Bruno Le Maire, ministre de l'économie, n’est pas allé, en déplacement officiel, dans l’Eure, département où il a été élu député.

Concernant Gérard Collomb, bonne nouvelle : son cabinet nous affirme qu’il se rendra bientôt en Bourgogne-Franche-Comté, région dans laquelle il ne s’est pas rendu pour l’instant.

Le JT
Les autres sujets du JT
DR
DR (L'OEIL DU 20 HEURES / FRANCE 2)