Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Philippe Séguin : "Un orphelin de 6 ans décoré des médailles militaires de son père"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

À l'âge d'un an, Philippe Séguin perd son père, mort au combat pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce drame et la cérémonie officielle de remise des décorations au petit enfant qu'il était marqueront à jamais sa vie. Extrait de "13h15 le dimanche" du 1er mars.

Philippe Séguin voit le jour à Tunis en 1943, pendant la Seconde Guerre mondiale. À l'âge d'un an, il va perdre son père, mort en combattant dans le Doubs. "Le premier titre que j'aie eu, c'est pupille de la Nation", se souvenait-il avec émotion avant de préciser : "Ça vous marque et ça explique votre histoire."

À 6 ans, le petit Philippe reçoit les médailles militaires de son papa. Comme un adulte, il est décoré lors d'une cérémonie sur une place de Tunis. Cet événement fondateur, émotionnellement très fort, marquera à jamais l'homme qu'il va devenir.

Au nom du père

Ce moment vécu dans la petite enfance crée un lien indissoluble entre Philippe Séguin et la République. Son ami le réalisateur Serge Moati confie que le futur ministre "était toujours dans l'émotion et la nostalgie de son père mort".

Son collaborateur Henri Guaino, qui avait notamment en commun avec lui la douleur de ne pas avoir connu son père, témoigne de ce moment essentiel : "Cette cérémonie à l'âge de 6 ans a structuré, au fond, toute sa vie personnelle et toute sa vie politique." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.