Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Jean-Vincent Placé : nuit d’ivresse

Publié Mis à jour

Dans son numéro sur "l'ivresse du pouvoir", "Complément d'enquête" consacrait le 20 septembre 2018 un reportage à Jean-Vincent Placé, un ex-ministre qui admet avoir dérapé. Cette figure d’Europe Ecologie - Les Verts vient d'écoper de trois mois avec sursis pour violences, propos racistes et outrage à agents.

Dans son numéro sur "l'ivresse du pouvoir", "Complément d’enquête" consacre un reportage à Jean-Vincent Placé, un ex-ministre qui admet avoir dérapé. Le 10 septembre 2018, cette figure d’Europe Ecologie - Les Verts a écopé de trois mois avec sursis pour violences, propos racistes et outrage à agents. Un verdict plutôt clément, selon son avocat. Son client, lui, n'a pas donné suite aux multiples demandes d'interview de "Complément d'enquête".

Réussir, l'obsession d'une vie

Comment cette personnalité politique respectée, ce visage incontournable des Verts a-t-il pu déraper à ce point ? Retour sur sa folle nuit d’ivresse d'avril 2018, et sur une carrière haute en couleur sous les ors de la République. Le reportage retrace le parcours d'un ambitieux assoiffé de conquêtes et de sommets, qui n'a pas su s'arrêter. Réussir, c'était l'obsession d'une vie pour cet homme parti de rien, qui a grandi dans un orphelinat de la banlieue Séoul, avant d'être adopté par une famille normande à l'âge de 7 ans. Son nom de naissance, Kwon, signifie "pouvoir". Ça ne s'invente pas...

Une enquête de Sébastien Lafargue, diffusée dans "Complément d'enquête" le 20 septembre 2018.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.