VIDEO. Hollande doit quitter "ses habits de petit blagueur", selon Jacob

Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale est revenu sur la blague du président de la République sur l'Algérie.

Cette vidéo n'est plus disponible

Christian Jacob est revenu, lundi 23 décembre sur i-Télé, sur la blague de François Hollande à propos du retour "sain et sauf" de Manuel Valls d'Algérie. Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale a jugé cet humour "grotesque", se demandant au passage "si les excuses ne sont pas pires que la réalité de cette petite blague".

François Hollande a dû présenter ses excuses après cette blague lancée lundi dernier à l'Elysée, à l'occasion d’un dîner avec des responsables du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). François Hollande "exprime ses sincères regrets pour l'interprétation qui est faite de ses propos" sur l'Algérie et "en fera directement part" au président Bouteflika, détaille un communiqué de l'Elysée.

Le chef de file des députés UMP a ensuite invité le président à prendre une bonne résolution pour la nouvelle année : "On pourrait espérer que, pour 2014, le président de la République quitte enfin ses habits de petit blagueur pour devenir le président de la République". Pour Christian Jacob, l'humour de François Hollande ne convient pas à la fonction présidentielle, du moins "pas dans ce cadre-là".

Le député a enchaîné sur l'information avancée par i-Télé sur le fait que cette pique était en réalité destinée à Jean-Marc Ayrault. "Si le président de la République en est au point d'avoir besoin, d'avoir usage, de ce genre de petit blague pour s'en prendre à son Premier ministre et de ne pas être capable de s'expliquer avec lui en tête à tête, ça devient affligeant", a ainsi conclu Christian Jacob, avant d'ajouter : "C'est pathétique".

Le président du groupe UMP à l\'Assemblée nationale, à l\'hôtel Matignon, le 10 décembre 2013.
Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, à l'hôtel Matignon, le 10 décembre 2013. (BERTRAND GUAY / AFP)