VIDEO. Copé et Fillon revendiquent tous les deux la victoire

François Fillon et Jean-François Copé ont chacun affirmé avoir remporté l'élection pour la présidence du parti, dimanche 18 novembre, peu après 23h30.

Lolita Rive - France 2

SUCCESSION A L'UMP - La presse dénonce un spectacle "grotesque" ou encore "pitoyable". Il n'y a qu'un siège de président de l'UMP, mais les deux candidats revendiquent la victoire. François Fillon et Jean-François Copé ont chacun affirmé avoir remporté l'élection pour la présidence du parti, dimanche 18 novembre, peu après 23h30.

"Les militants de l'UMP m'ont accordé la majorité de leurs suffrages", a déclaré Jean-François Copé, lors d'une conférence de presse au siège du parti. "Mon appel à la résistance a été très largement reçu par les uns et les autres. (…) Je souhaite travailler main dans la main avec François Fillon et tous ceux qui ne m'ont pas soutenu", a-t-il ajouté, plusieurs de ses proches affirmant que Jean-François Copé totalisait un millier de voix de plus que son concurrent.

"Nous avons remonté tous les résultats (…). Ces résultats me donnent une courte victoire", a déclaré quelques minutes plus tard François Fillon. "Je ne laisserai pas voler la victoire aux militants", a ajouté l'ancien Premier ministre lors d'une conférence de presse depuis son QG de campagne, revendiquant 224 voix d'avance.

François Fillon (à gauche) et Jean-François Copé, les deux candidats à la présidence de l\'UMP.
François Fillon (à gauche) et Jean-François Copé, les deux candidats à la présidence de l'UMP. (DAMIEN MEYER / AFP)