Cet article date de plus de six ans.

Vidéo "13h15". Charles Pasqua : "François Mitterrand et moi, finalement, nous nous sommes rejoints"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
VIDEO. "13h15". Charles Pasqua : "François Mitterrand et moi, finalement, nous nous sommes rejoints"
Article rédigé par
France Télévisions

Charles Pasqua, disparu le 29 juin 2015 à l'âge de 88 ans, s'était rapproché du président François Mitterrand, avec qui il avait dû cohabiter. Les deux hommes aimaient le secret et la République. Extrait de son dernier grand entretien télévisé, accordé quelques mois avant sa mort au magazine "13h15".

Le président François Mitterrand estimait que Charles Pasqua, disparu le 29 juin 2015 à l'âge de 88 ans (vidéo), était un bon républicain qui savait garder les secrets. Et l'ancien ministre de l'Intérieur sous les gouvernements Chirac (1986-88) et Balladur (1993-95), lors des deux cohabitations, connaissait beaucoup de choses de l'histoire du Président, notamment l'existence de sa fille Mazarine.

Partageant avec l'ancien chef de l'État le goût du secret, cet homme politique aussi à l'aise dans l'ombre que dans la lumière n'a jamais rien utilisé de ce qu'il pouvait savoir, car il n'aurait "pas trouvé cela convenable. Je veux dire par là qu'ils sont rares, les hommes qui ont une histoire d'une seule pièce".

"François Mitterrand était un patriote"

L'ancien sénateur des Hauts-de-Seine estimait que François Mitterrand, dont il fut toute sa vie un adversaire politique, avait "indiscutablement le sens de l'État" et que "c'était un patriote". "Nous n'avions pas au départ la même définition du mot 'républicain', mais finalement, nous nous sommes rejoints", se souvenait-il.

Avec un grand sourire, l'ancien ministre évoquait aussi certains déjeuners secrets à Louveciennes (Yvelines) avec François Mitterrand qui les avaient encore rapprochés : "Il disait tout le mal qu'il pensait de ses amis, et moi des miens... Ce qui fait que nous étions d'accord..."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.