Cet article date de plus de dix ans.

Vidéo Batho dénonce le "tournant de la rigueur qui ne dit pas son nom"

Publié Mis à jour
 -
VIDEO. Batho : "Le tournant de la rigueur qui ne dit pas son nom, et qui prépare la marche au pouvoir de l'extrême droite" - ()
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

L'ex-ministre de l'Ecologie a vivement critiqué le gouvernement, deux jours après son limogeage. Elle "appelle la gauche à un sursaut". 

Delphine Batho a réglé ses comptes, jeudi 4 juillet, deux jours après son limogeage du gouvernement. Au cours d'une conférence de presse, l'ex-ministre de l'Ecologie est revenue sur les circonstances de son limogeage. Et au passage, elle a adressé un avertissement à ses anciens collègues, appelant "la gauche à un sursaut". 

"Ce que je n'accepte pas, ce n'est pas de faire des compromis, c'est le tournant de la rigueur qui ne dit pas son nom, et qui prépare la marche au pouvoir de l'extrême droite dans notre pays." La députée PS des Deux-Sèvres avait dénoncé un "mauvais budget" sur RTL, mardi, ce qui avait entraîné son éviction dans la soirée. 

Delphine Batho reproche également au Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, son manque de "collégialité" et d'arbitrer les dossiers "sans discussion directe".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.