VIDEO. 2013, "année de tous les dangers" pour l'UMP, estime Rachida Dati

L'ancienne garde des Sceaux compte sur l'accord Copé-Fillon, finalisé mardi, pour redonner de l'élan au parti.

Francetv info

C'est un rendez-vous que de nombreux militants et dirigeants de l'UMP attendaient avec impatience. Mardi 8 janvier, Jean-François Copé et François Fillon doivent finaliser l'accord qui signe la fin de la guerre de succession qui secoue l'UMP depuis le mois de novembre. Pour Rachida Dati, soutien de Jean-François Copé, 2013 est une année cruciale. Voire "une année de tous les dangers" pour l'UMP. Le parti "doit devenir un parti d'opposition crédible face à la politique de déclin menée par la gauche, mais aussi un parti de reconquête" détaille la maire UMP du 7e arrondissement de Paris, sur France 2.

L'ancienne garde des Sceaux pointe notamment l'importance de la finalisation de l'accord de réconcilialtion entre Jean-François Copé et François Fillon. Le résultat de cet accord conditionne selon elle la future "crédibilité de l'UMP", mais aussi le nécessaire "renouvellement des équipes dirigeantes". En ligne de mire, les municipales de 2014. Car pour Rachida Dati, "si on échoue en 2014, ça va être dur pour les années qui suivent".

Rachida Dati, maire UMP du 7e arrondissement de Paris, le 8 novembre 2012 à Paris.
Rachida Dati, maire UMP du 7e arrondissement de Paris, le 8 novembre 2012 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)