Union européenne : un compromis trouvé sur les nominations

En direct de Bruxelles (Belgique), le journaliste Pascal Verdeau fait le point sur les nominations à la tête des instances européennes, résultats d'une entente franco-allemande.

FRANCE 3

Les nominations à la tête des principales instances de l'Union européenne seraient le fruit de tractations franco-allemandes. C'est une "victoire d'abord pour Angela Merkel qui apparaissait affaiblie et contestée dans son propre camp", détaille le journaliste Pascal Verdeau, en direct de Bruxelles (Belgique). L'Allemande Ursula Von der Leyen, son ancienne ministre de la Défense, est devenue présidente de la Commission européenne. Un nom soufflé par Emmanuel Macron il y a plusieurs semaines.

Deux femmes aux postes les plus stratégiques

"En contrepartie, Christine Lagarde devient présidente de la Banque centrale européenne (BCE). Son expertise, y compris sur l'euro, son expérience et sa crédibilité sont appréciées à Berlin (Allemagne). Deux femmes aux deux postes les plus stratégiques de l'Europe, c'est une petite révolution", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, reçoit Francois Fillon à Berlin, le 23 janvier 2017.
La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, reçoit Francois Fillon à Berlin, le 23 janvier 2017. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)