Cet article date de plus de neuf ans.

Un sondage OpinonWay montre que l'écart Hollande-Sarkozy augmente légèrement

Dans un sondage OpinionWay pour Le Figaro et LCI, publié jeudi 26 janvier, l'écart entre François Hollande et Nicolas Sarkozy dans les intentions de vote au premier et au second tour de la présidentielle s'est accru depuis le 11 janvier.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'écart entre François Holllande et Nicolas Sarkozy augmente (OpinionWay le 26 janvier) (ERIC FEFERBERG FRED DUFOUR / AFP)

Dans un sondage OpinionWay pour Le Figaro et LCI, publié jeudi 26 janvier, l'écart entre François Hollande et Nicolas Sarkozy dans les intentions de vote au premier et au second tour de la présidentielle s'est accru depuis le 11 janvier.

A trois mois de la présidentielle, l'écart entre le François Hollande et Nicolas Sarkozy a augmenté par rapport à l'enquête du 11 janvier, selon un sondage OpinionWay diffusé jeudi.

Si le premier tour avait lieu dimanche 29 janvier, M. Hollande obtiendrait 27,5% des voix (+ 0,5 point) et M. Sarkozy, 24% (- 1).

La candidate du Front nationl, Marine Le Pen, est stable à 17% et le candidat du MoDem, François Bayrou, cède un point à 14%.

Il s'agit d'intentions de vote.

Au second tour, François Hollande est à 56%

Crédités de 1% d'intentions de vote, le candidat de République solidaire, Dominique de Villepin, perd 1 point, Hervé Morin (Nouveau centre) et Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) sont stables tous les deux. Quant à Corinne Lepage (Cap 21) et Christine Boutin (Parti chrétien démocrate), elles progressent de 0,5 point chacune à 1% des intentions de vote.

Les autres petits candidats, Philippe Poutou (NPA), Nathalie Arthaud (LO) et Jean-Pierre Chevènement (MRC) recueilleraient 0,5% des suffrages.

13% des personnes interrogées n'expriment pas d'opinion pour le premier tour.

Au second tour, le candidat socialiste l'emporterait avec 56% des voix (+1 point) contre 44% (-1) à M. Sarkozy.

Par ailleurs, 23% des personnes interrogées ne se pronocent pas..

Le sondage montre aussi une baisse de 3 points de l'intérêt pour la campagne, à 68%.

L'emploi en tête des enjeux

Les personnes interrogées placent en tête des enjeux qui compteront pour eux au moment de voter l'emploi, 46% (+13 points par rapport au 14 décembre), la protection sociale, 44% (+5), le pouvoir d'achat, 42% (-2) et la dette et les déficits, 33% (-1).

Dans ce sondage, M. Hollande est considéré comme "plus proche des Français" que M. Sarkozy (47% contre 15%) et disposant d'"un projet pour la France" (36% contre 27%).

En revanche, le président sortant est en tête pour être "capable de prendre les bonnes décisions face à la crise économique et financière" (35% contre 29%), pour être "capable de prendre des décisions difficiles" (46% contre 25%) et pour "avoir l'autorité d'un chef d'Etat" (48% contre 23%).

Sondage réalisé en ligne du 23 au 25 janvier auprès d'un échantillon représentatif de la population française de 18 ans et plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.