Cet article date de plus de sept ans.

Un candidat exclu du Parti de gauche pour un apéro avec l'UMP

Maurice Melliet ne sera pas candidat à la mairie de Périgueux sous l'étiquette Parti de gauche. Son tort ? Avoir bu un verre avec l'ancien maire UMP de la ville et ex-ministre gaulliste, Yves Guéna, "un ami de trente ans" du candidat d'extrême gauche.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

"Ces gens là ne comprennent pas l'amitié ", tempête
celui qui devait être le candidat du Parti de gauche pour la mairie
de Périgueux. La formation de Jean-Luc Mélenchon vient de lui refuser son
investiture pour "collusion" avec une figure historique de la politique locale : Yves Guéna, 91 ans,
ancien maire UMP et ancien ministre gaulliste. Il s'agissait en fait d'une collation, dans le local de campagne du parti de droite, avec "un ami de trente ans ". 

C'est la vice-présidente nationale du Parti de gauche qui a
signé le communiqué annonçant la fin de la candidature de Maurice Melliet. "Ce
n'est pas du sectarisme. C'est simplement de respecter les électeurs. Et de ne
pas donner l'impression que lorsqu'on n'est pas devant les caméras, on passe
son temps à se taper dans le dos
", se justifie Martine Billard.

En
réaction, Maurice Melliet assure qu'il maintiendra sa candidature sans
l'étiquette Parti de gauche. "Est-ce que je vais faire le baiser de Juda
avec mes amis de 30 ans ? Non, je suis désolé
". 

A LIRE AUSSI SUR FRANCE BLEU PERIGORD ►►► Municipales à Périgueux : tempête dans un verre de whisky

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.