VIDEO. UMP: un scrutin à enjeux

260 000 militants du parti sont appelés à élire leur nouveau président.

France 2
Nicolas Sarkozy devrait l'emporter, le suspense réside dans le score qu'il obtiendra. "L'entourage de l'ancien président se veut extrêmement prudent. Ce serait une énorme surprise s'il n'était pas élu dès le premier tour", explique Guillaume Daret, journaliste de France 2 en direct du siège de l'UMP. En 2004, l'ancien président de la République avait dépassé les 85%. S'il approche de ce chiffre, on pourra parler d'une victoire. Il pourra ainsi refonder le parti comme il l'a annoncé durant sa campagne.

Le Maire l'outsider

Bruno Le Maire a gagné en notoriété ces derniers mois. "Cela se traduira-t-il en terme de voix?", s'interroge le journaliste. Hervé Mariton veut quant à lui capitaliser sur son opposition au mariage pour tous, un de ses thèmes de campagne. Il apparaît déjà comme le vrai vainqueur de la campagne. "La participation au scrutin constitue l'autre enjeu des élections", conclut Guillaume Daret.
Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence de l\'UMP, en meeting à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 25 novembre 2014.
Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence de l'UMP, en meeting à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 25 novembre 2014. (CITIZENSIDE / FRANÇOIS LOOCK / AFP)