Cet article date de plus de sept ans.

UMP : un tiers des sympathisants favorables à une dissolution du parti

Selon un sondage pour i-Télé et "Le Parisien", les sympathisants UMP sont de plus en plus nombreux à souhaiter la fin du mouvement actuel.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le siège de l'UMP à Paris, le 26 mai 2014. (THOMAS SAMSON / AFP)

Empêtrée dans l'affaire Bygmalion, plombée par les dettes et minée par les révélations sur le train de vie de certains de ses cadres, l'UMP a-t-elle encore un avenir ? Certains sympathisants du parti de droite semblent en douter, à en croire les résultats d'un sondage réalisé pour i-Télé et Le Parisien, publié vendredi 11 juillet.

Près d'un tiers (32%) des sympathisants UMP interrogés sont favorables à une dissolution de leur parti. La progression est spectaculaire, précise le quotidien, car par rapport à la fin juin, ils sont quasiment deux fois plus nombreux à privilégier cette solution.

Toutes tendances politiques confondues, 48% des Français estiment que l'UMP devrait être remplacée par une nouvelle formation. Seuls 38% estiment qu'une simple rénovation du parti suffirait à lui permettre de surmonter la crise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers UMP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.