Cet article date de plus de six ans.

Le retour de Sarkozy est une mauvaise chose pour 55% des Français

Par ailleurs, pour deux Français sur trois, Nicolas Sarkozy n'a pas changé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Portrait de Nicolas Sarkozy, pris le 10 avril 2012 lors de la dernière campagne présidentielle. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Le retour de Nicolas Sarkozy sur la scène politique est une "mauvaise chose" pour la vie politique française pour 55% des Français, 44% d'entre eux jugeant au contraire que c'est une "bonne chose", selon un sondage Odoxa réalisé pour I-Télé et Le Parisien-Aujourd'hui en France.

"Cet accueil bien frais est causé par le rejet massif des sympathisants de gauche qui estiment à 87% que c'est une mauvaise chose, même si les sympathisants de droite sont enthousiastes ('bonne chose' à 73% dont 85% à l'UMP)", selon l'institut Odoxa, qui a réalisé l'enquête d'opinion. Par ailleurs, pour 67% des sondés, Nicolas Sarkozy "n'a pas changé", tandis que 33% jugent l'inverse.

Le plus à même de redresser la France

Paradoxalement, si une majorité de Français ne souhaite pas son retour, à la question visant à savoir qui, de Nicolas Sarkozy ou de ses rivaux, est le plus à même de redresser la France, le candidat à la présidence de l'UMP l'emporte face à Marine Le Pen (64% Sarkozy, 28% Le Pen), François Hollande (60% Sarkozy, 32% Hollande) et Manuel Valls (51% Sarkozy, 43% Valls).

L'enquête d'Odoxa a été réalisée auprès d'un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogé par Internet ce vendredi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.