Pour Alain Juppé, la position de François Fillon sur le FN est "incompréhensible"

Le fondateur de l'UMP et maire de Bordeaux a souligné les dangers des déclarations du député UMP. 

Alain Juppé s\'exprime devant une assemblée générale de l\'association des Amis de Nicolas Sarkozy, le 2 septembre 2013 à Arcachon (Gironde).  
Alain Juppé s'exprime devant une assemblée générale de l'association des Amis de Nicolas Sarkozy, le 2 septembre 2013 à Arcachon (Gironde).   (MAXPPP)

François Fillon continue de semer le trouble à l'UMP après ses propos concernant le Front national. Alain Juppé, fondateur de l'UMP, estime, dans un billet de blog publié dimanche 15 septembre, que cette prise de position est "incompréhensible" et peut précipiter le parti "dans le piège qui lui est tendu de manière récurrente". "Je ne comprends pas ce qui a pu pousser François Fillon à déclarer qu'en certaines circonstances, il pourrait apporter sa voix à un candidat du Front national. Car c'est bien ce qu'il a dit", écrit le maire de Bordeaux.

"C'est incompréhensible de la part d'un homme politique expérimenté qui devait bien se douter qu'il allait relancer une polémique vieille de plus de 20 ans, et précipiter à nouveau sa formation politique dans le piège qui lui est tendu de manière récurrente", analyse l'ancien Premier ministre. "Je ne peux pas croire qu'elle s'expliquerait par un calcul politique de 'repositionnement' tactique au sein de l'UMP et de l'opposition", poursuit-il.

Le maire de Bordeaux en profite pour rappeler sa ligne en cas de duel FN-PS : "Pour ma part, vote blanc", sauf si l'élection pouvait déboucher sur la victoire d'un frontiste, auquel cas "je ne mettrais pas FN et PS sur le même plan". Il souligne enfin "l'incompatibilité de valeurs entre nous et le FN", "l'aberration [de son] programme économique et social" et "la stratégie politique du FN qui n'est pas de se rapprocher de l'UMP mais de la détruire pour prendre sa place".