Cet article date de plus de six ans.

Le divorce est consommé entre Nadine Morano et Les Républicains

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Le divorce est consommé entre Nadine Morano et Les Républicains
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'eurodéputée n'a pas voulu envoyer une lettre d'excuses après ses propos controversés sur la France "pays de race blanche".

La sanction est tombée mercredi 7 octobre pour Nadine Morano. L'eurodéputée ne sera pas tête de liste Les Républicains pour les régionales en Meurthe-et-Moselle. A Toul, cette mise à l'écart est diversement appréciée.

Il y a ceux qui jugent la sanction trop sévère : "Je trouve que c'est exagéré, pour les propos qu'elle a tenus dans un contexte un peu spécial", témoigne un homme au micro de France 2. Il y a aussi ceux pour qui cette décision est totalement justifiée. "Il y a longtemps qu'ils auraient dû le faire, elle tient des propos inconsidérés", ajoute un autre. "Chaque fois, elle fait perdre la droite", insiste un militant Les Républicains.

"Des mots qui dépassent le socle de nos convictions"

Après avoir tendu la main à cette fidèle, Nicolas Sarkozy a finalement tranché, estimant devant des proches "que la comédie avait beaucoup trop duré". "Il n'y avait pas d'autre solution. Il y a des mots qui dépassent parfois le socle de nos convictions et qui ne peuvent pas être acceptés", a commenté Éric Woerth. Nadine Morano ne s'est pas encore exprimée sur cette mise à l'écart.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.