Cet article date de plus de huit ans.

Trop chers, les coussins de François Hollande à Brégançon ?

"Le Canard enchaîné" et "Sud Ouest" ironisent et s'interrogent sur une livraison de coussins de chaise, achetés pour le lieu de villégiature du président. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Hollande et Valérie Trierweiler arrivent au fort de Brégançon (Var), le 2 août 2012. (FRANÇOIS BAILLE / MAXPPP)

Doit-on être "normal" même pour s'asseoir dans son canapé ? Selon Le Canard enchaîné et Sud Ouest, oui. Les deux journaux n'ont pas manqué de relever et de railler, mercredi 1er août, une livraison de coussins haut de gamme au fort de Brégançon (Var), où le président François Hollande et sa compagne Valérie Trierweiler passent leurs vacances. La cargaison, arrivée la semaine dernière, comporte quatorze cartons, essentiellement de coussins pour chaises.

Mais c'est sur le montant de la commande que les deux journaux s'interrogent. Car elle a été passée chez Kettal, une enseigne barcelonaise assez coûteuse. Comme le révèle Le Canard enchaîné, le nombre de fournitures achetées et leur prix sont "restés secrets". Mais Sud Ouest a mené l'enquête : sur le site internet de l'enseigne, un coussin vaut 200 euros et une chaise 700 euros. Alors, "normal" ou anormal pour un président ? 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.