Cet article date de plus de douze ans.

Trois mois avant les régionales, l'UMP a lancé le 8 janvier Lescréateursdepossibles, annoncé depuis des mois

Dans Réseaux sociaux politiques : quelques remarques :, le blogueur Versac (Nicolas Vanbremeersch, qui a participé aux ateliers numériques pour parlementaires initiés par Nathalie Kosciusko-Morizet) estime que "les créateurs de possibles ont raté leur coche. Ce site n"est pas un “réseau”, puisque les individus en sont absents...
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le site Créateursdepossibles

Dans Réseaux sociaux politiques : quelques remarques :, le blogueur Versac (Nicolas Vanbremeersch, qui a participé aux ateliers numériques pour parlementaires initiés par Nathalie Kosciusko-Morizet) estime que "les créateurs de possibles ont raté leur coche. Ce site n"est pas un “réseau”, puisque les individus en sont absents...

Regardez avec moi : pas de vraies fiches profils, pas de médiatisation des actions personnelles, pas de possibilité de discuter vraiment... Les créateurs de possibles, ce n"est pas un ‘”réseau citoyen”, c"est un simple gros site de pétition en ligne. Point. Je lui prédis, s"il n"évolue pas rapidement, un avenir assez sombre : les fonctionnalités d"évaluation, modération, recherche, sélection des causes que l"on souhaite mettre en avant sont tellement simples et basiques qu"elles seront rapidement totalement polluées par ceux qui veulent faire leur pub, ou tout simplement en rire."

"Pour que Frédéric Lefebvre soit nommé à l'Académie Française"
Bien vu : les facétieux s'en donnent à coeur joie depuis jeudi, rivalisant d'inventivité pour y multiplier les initiatives les plus ironiques, les plus provocantes ou les plus dénonciatrices.

Citons parmi d'autres : "pour que Frédéric Lefebvre soit nommé à l'Académie française", "élever des statues de notre bon président", "supprimer le bouclier fiscal", "vacciner les touristes contre la grippe A" et même "battre l'UMP aux élections régionales et Nicolas Sarkozy aux prochaines élections présidentielles".

A l'UMP, on assume, au nom de l'ouverture du réseau à "l'ensemble de la population" et "non juste réservé aux militants" (flèche contre le concurrent Coopol créé par le Parti socialiste). Le réseau est moins convivial que Facebook ? "Ce n'est pas le côté copain ou affinités qu'on veut développer, mais le côté action. L'objectif est d'atteindre des gens qui ne font pas de politique, mais qui s'engagent sur des actions concrètes". En vue des régionales et plus encore de la présidentielle 2012, il s'agit d'élargir la cible des sympathisants, au-delà du cercle classique des militants, comme le fit avec succès l'exemple revendiqué de Barack Obama.

Pour l'instant, Les créateurs de possibles semble davantage la proie d'internautes blagueurs ou opposants que de citoyens en mal d'action. Seule initiative apparaissant à la rubrique "près de chez moi" (Paris) : celle d'une réunion d'appartement à Elancourt, dans les Yvelines. Aucun créateur de possible dans la ville la plus peuplée de France ?

Lire aussi:
>

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.