Cet article date de plus de huit ans.

Triumvirat UMP : Juppé pose ses conditions

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a conditionné lundi sa participation au triumvirat censé diriger l'UMP jusqu'en octobre au soutien consensuel du bureau politique du mouvement et à une clarification financière sur la situation du parti.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Triumvirat UMP : Juppé pose ses conditions  © REUTERS | Régis Duvignau)

"Je ne participerai au groupe des trois qu'à deux conditions: que la décision ne soit pas source de division mais soit prise de manière  consensuelle; que ce groupe ait les moyens d'organiser le fonctionnement de l'UMP sur des bases administratives et financières clarifiées" précise Alain Juppé sur son blog.

 

Ce week-end, plusieurs anciens ministres comme Nadine Morano ou Claude Guéant, deux proches de  Nicolas Sarkozy, ont mis en cause la légitimité de cette nouvelle direction (François Fillon, Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin) au regard des statuts de l'UMP.

 

A LIRE AUSSI ►►► Sarkozy ou l'éternel retour

 

Cette direction transitoire avait été annoncée mardi dernier au cours du bureau politique entérinant la démission forcée de Jean-François Copé.

 

 

02.06.2014 Les conditions d'Alain Juppé par Yannick Falt
écouter

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.