Cet article date de plus de dix ans.

Sondage : Hollande ferait un meilleur score que Aubry

François Hollande, 29% des intentions de vote au 1er tour de la présidentielle, ferait un meilleur score que Martine Aubry (25%) face à Nicolas Sarkozy qu'il devancerait de 5,5 points, selon un sondage Ifop à paraître dans le Journal du Dimanche.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Ségolène Royal (G), Martine Aubry (C) et François Hollande à La Rochelle le le 28 août 2011 (AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK)

François Hollande, 29% des intentions de vote au 1er tour de la présidentielle, ferait un meilleur score que Martine Aubry (25%) face à Nicolas Sarkozy qu'il devancerait de 5,5 points, selon un sondage Ifop à paraître dans le Journal du Dimanche.

A sept mois du scrutin, l'enquête d'intentions de vote présidentielle Ifop pour le JDD , réalisée au lendemain de l'Université d'été de La Rochelle, éclaire surtout sur le rapport de force entre les principaux prétendants socialistes à la Primaire organisée les 9 et 16 octobre prochains.

Si François Hollande était le candidat du PS, il remporterait le premier tour de la présidentielle avec 29% des voix, devançant Nicolas Sarkozy (23,5%) et Marine Le Pen (18,5%).

Si Martine Aubry était désignée candidate du PS, elle devancerait d'un point Nicolas Sarkozy (25% contre 24%). Marine Le Pen serait inchangée avec 18,5% des voix.

En revanche avec 17% des voix, Ségolène Royal ne franchirait pas le premier tour, derrière le président sortant (25%) et Marine Le Pen (19%).

Au second tour, François Hollande avec 59%, l'emporterait plus nettement sur Nicolas Sarkozy que Martine Aubry (54%).

Sondage réalisé en ligne du 30 août au 2 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 1.918 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 2.036 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.