Cet article date de plus de neuf ans.

Selon une enquête TNS Sofrès, François Hollande est le leader socialiste qui se rapproche le plus de Mitterrand

18 % personnes interrogées pour Canal+ placent en tête l'ex-premier secrétaire du PS, devant Dominique Strauss-Kahn (16 %), Martine Aubry (13 %).Viennent ensuite Ségolène Royal (9 %), Laurent Fabius (8 %), Bertrand Delanoë (5 %), puis en queue de peloton Manuel Valls (2 %), Arnaud Montebourg (1 %) et Benoît Hamon (1 %).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Hollande posant avec un mannequin avec un chapeau et un manteau de "Tonton", surnom de François Mitterrand (AFP - ROMAIN PERROCHEAU)

18 % personnes interrogées pour Canal+ placent en tête l'ex-premier secrétaire du PS, devant Dominique Strauss-Kahn (16 %), Martine Aubry (13 %).

Viennent ensuite Ségolène Royal (9 %), Laurent Fabius (8 %), Bertrand Delanoë (5 %), puis en queue de peloton Manuel Valls (2 %), Arnaud Montebourg (1 %) et Benoît Hamon (1 %).

27 % sont sans opinion et ne citent aucun nom.

Alors que sera célébré mardi au PS le 30e anniversaire de l'élection de François Mitterrand à l'Elysée, le 10 mai 1981, l'enquête de la Sofrès s'intéresse aux évènements des deux septennats de l'ancien président jugés "les plus marquants", "ceux que l'Histoire retiendra".

L'abolition de la peine de mort et "les réformes sociales" (semaine de 39 heures, retraite à 60 ans...) arrivent largement en tête, ex-aequo: ces deux mesures sont citées par 65 % des sondés.

Viennent ensuite la signature du traité de Maastricht (31 %), les grands travaux comme l'opéra Bastille ou la Grande bibliothèque (24 %) et la libéralisation de l'audiovisuel (16 %). 7 % n'ont pas d'opinion.

Sondage réalisé les 3 et 4 mai par téléphone auprès d'un échantillon de 975
personnes représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.