Cet article date de plus de neuf ans.

Selon un sondage Opinion Way, les Français sont majoritairement hostiles à une hausse de la CSG

D’après un sondage Opinion Way publié mercredi 11 juillet pour LCI, une majorité de Français (60%) sont hostiles à une éventuelle augmentation de la CSG en contrepartie d'une baisse des cotisations sociales payées par les entreprises.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Hollande et le patron des députés socialistes, Jean-Marc Ayrault (PATRICK KOVARIK / AFP)

D'après un sondage Opinion Way publié mercredi 11 juillet pour LCI, une majorité de Français (60%) sont hostiles à une éventuelle augmentation de la CSG en contrepartie d'une baisse des cotisations sociales payées par les entreprises.

Six Français sur dix se disent opposés à l'idée d'augmenter la CSG pour équilibrer une baisse des cotisations sociales payées par les entreprises, selon un sondage Opinion Way publié mercredi pour LCI. 32% d'entre eux sont plutôt opposés, et 28% tout à fait opposés).

A l'inverse, 37% des personnes interrogées se disent tout à fait (6%) ou plutôt favorables (31%) à une baisse des cotisations sociales payées par les entreprises avec en contrepartie une augmentation de la CSG. 3% ne se prononcent pas.

"Ne rien exclure, ce n'est pas décider", a réagi Michel Sapin mercredi soir sur BFM TV.

La contribution sociale généralisée (CSG) a été créée en novembre 1990 par le gouvernement Rocard pour élargir le financement de la protection sociale à d'autres revenus (gains de jeux, patrimoine, retraites) que les salaires.

Ce sondage a été réalisé les 10 et 11 juillet auprès d'un échantillon de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas) et interrogées en ligne sur système Cawi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.