Selon un sondage CSA/Le Parisien, Ségolène Royal revient sur Dominique Strauss-Kahn. Martine Aubry perd du terrain

Si les primaires socialistes avaient lieu dimanche, le directeur du FMI (29%) devancerait l'ancienne candidate à la présidentielle (19%). En annonçant sa candidature, la présidente de la région Poitou-Charentes devance désormais Martine Aubry de trois points.

Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn, lors d\'un meeting à Lille en 2007
Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn, lors d'un meeting à Lille en 2007 (AFP - BERTRAND GUAY)

Si les primaires socialistes avaient lieu dimanche, le directeur du FMI (29%) devancerait l'ancienne candidate à la présidentielle (19%). En annonçant sa candidature, la présidente de la région Poitou-Charentes devance désormais Martine Aubry de trois points.

Le reste des postulants au fauteuil de représentant du Parti socialiste sont loin du compte. Parmi les sondés qui participeront aux primaires du PS, ils ne sont que 3% à choisir Arnaud Montebourg ou François Hollande, et encore moins à plébisciter Manuel Valls (2%), Pierre Moscovici ou Benoît Hamon (1%). Ils sont tout de même 17% à ne pas se prononcer sur le choix d'un candidat.

Réalisé auprès de 930 personnes âgées de 18 ans et plus, ce sondage montre la percée de Royal dont l'annonce de la candidature aux primaires a fait grand bruit. Mais il révèle aussi le désintéressement progressif des sympathisants socialistes pour "leur élection". Ils ne sont plus que 64% à se dire prêt à aller voter pour désigner le candidat du PS pour la présidentielle 2012 (71% en juin 2010). Dans l'ensemble, les Français interrogés ne sont que 36% à vouloir se rendre aux primaires (43% en juin 2010).

Une érosion qui s'explique également par la méfiance des sondés vis-à-vis du PS. 55% ne croient pas à son efficacité pour faire émerger le meilleur candidat (50% des sympathisants PS). Ils ne le jugent pas à la hauteur également pour élaborer un projet présidentiel (57% d'avis négatifs). Mais 53% des sympathisants socialistes veulent y croire.