Cet article date de plus de six ans.

Retour des écologistes au gouvernement : Placé à la manoeuvre

Les écologistes favorables au retour des Verts au gouvernement se réunissent ce samedi à l’Assemblée nationale. Ils espèrent peser face à ceux qui y restent opposés. Un bras de fer qui dépasse les seuls écologistes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Jean-Vincent Placé ne cache pas qu'il veut rentrer au gouvernement © MAXPPP)

C’est l’une des pièces du puzzle que François Hollande est en train d’assembler pour réussir à accéder au second tour en 2017. Il lui faut des alliés chez les Verts et pour les convaincre de venir au gouvernement et de faire alliance avec le PS aux prochaines régionales, il a trouvé un orfèvre en stratégie politique : Jean Vincent Placé. Il est à la manœuvre avec Denis Baupin pour organiser cette démonstration de force des Verts pro-PS.

"Moi, j’assume, dit-il, je veux faire réélire François Hollande"

Le patron des sénateurs et le vice-président de l’Assemblée ont réussi à rallier l’ensemble des sénateurs et huit députés sur dix-sept mais aussi toute la galaxie écolo, de Corine Lepage à Jean-Luc Benhamias en passant par Antoine Waechter. Un attelage hétéroclite qui doit faire contrepoids à la frange pure et dure d’EELV emmenée par Cécile Duflot , l’ancienne ministre qui ne veut pour rien au monde entrer dans le gouvernement  de Manuel Valls, tout le contraire de Jean-Vincent Placé qui ne rêve que de ça et qui devrait l’obtenir, pour services rendus. Le patron des sénateurs ne s’en cache pas : "Moi, j’assume, dit-il, je veux faire réélire François Hollande."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.