Cet article date de plus de neuf ans.

Rémi Gaillard, trublion d'internet, veut devenir maire de Montpellier

MONTPELLIER - Le spécialiste des vidéos loufoques a déclaré, jeudi : "Aujourd'hui je suis candidat à la mairie de Montpellier'. Le ferai-je dans deux ans ? On verra." 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le spécialiste des vidéos idiotes, Rémi Gaillard, pose à Marseille avec un t-shirt de l'équipe de foot de Montpellier, qu'il supporte, le 8 avril 2011. (RUOPPOLO GUILLAUME / MAXPPP)

Est-ce une nouvelle blague de sa part ? Pour l'instant, il assure que non. Rémi Gaillard, spécialiste des vidéos loufoques postées sur internet, a affirmé jeudi 14 juin qu'il serait "candidat à la mairie de Montpellier", ville de l'Hérault dont il est originaire. Mélangeant à la fois plaisanterie et sérieux, il a déclaré au journal Jeudi Tout : "J'ai bien dit : 'Aujourd'hui je suis candidat à la mairie de Montpellier'. Le ferai-je dans deux ans? On verra". 

"Depuis que Georges Frêche nous a quittés, à Montpellier, c'est n'importe quoi", estime-t-il, faisant une allusion à l'actuelle maire PS de la ville, Hélène Mandroux, qui doit se représenter en 2014. "Et puisque c'est n'importe quoi, mieux vaut un spécialiste", assure Rémi Gaillard, 37 ans, qui tente toujours avec ses vidéos de donner une image positive de la ville. L'expression ne sort pas de nulle part : son slogan sur internet est en effet "C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui".

Rémi Gaillard revendique l'esprit de Coluche lors de la candidature de l'humoriste à la présidentielle en 1981. Mais il s'en prend aussi vivement à l'élue, qui, selon lui, a "trahi" Frêche en se présentant en 2010 contre lui aux élections régionales. Son imitation du kangourou et sa poésie autoroutière à base d'escargot sauront-elles séduire les électeurs ?

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.