Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Emmanuelle Cosse : "Je n'ai jamais pensé que la violence était un moyen de faire de la politique"

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Emmanuelle Cosse : "Je n'ai jamais pensé que la violence était un moyen de faire de la politique"
Emmanuelle Cosse : "Je n'ai jamais pensé que la violence était un moyen de faire de la politique" Emmanuelle Cosse : "Je n'ai jamais pensé que la violence était un moyen de faire de la politique" (FRANCETV INFO)
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions

La nouvelle ministre du Logement a répondu, vendredi, aux attaques venant des ténors de son parti, EELV, depuis sa nomination jeudi.

"J'ai fait un choix en conscience et je l'ai fait pour poursuivre mon engagement écologiste, et je ne l'ai pas fait contre mon parti", a lancé la nouvelle ministre du Logement et de l'Habit durable, ex-numéro 1 d'Europe Ecologie-Les Verts, Emmanuelle Cosse, devant les journalistes qui l'attendaient avant la passation de pouvoir au ministère du Logement, vendredi 12 février.

"Il fallait être, et il faut être, dans le gouvernement"

"Il y a des gens qui partagent mon point de vue et d'autres qui ne le partagent pas, mais à un moment, j'ai jugé, en conscience, que pour faire vivre l'Ecologie, il fallait être, et il faut être, dans le gouvernement", a répondu Emmanuelle Cosse après les différentes attaques venant de son parti depuis sa nomination jeudi.

"Je n'ai jamais pensé que la violence était un moyen de faire de la politique et d'agir (...) et j'espère que mon parti trouvera son propre chemin, et trouvera aussi sa propre construction", a ajouté la ministre qui a quitté son poste à la tête du parti EELV, et qui s'est mise en retrait du parti.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.