Remaniement : quels signes politiques envoyés ?

Mardi 16 octobre, les ministres du gouvernement Philippe III ont été annoncés. Que disent ces nouvelles nominations de la politique engagée par Emmanuel Macron ? Le décryptage en plateau avec notre journaliste Arnaud Boutet.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Il aura donc fallu deux semaines pour connaître les noms du gouvernement Philippe III. Une longue attente et des choix analysés par notre journaliste Arnaud Boutet en plateau. Le nom de Christopher Castaner fut le premier à circuler pour le ministère de l'Intérieur."Il s'entend bien avec Édouard Philippe, ce n'était pas le cas de Gérard Collomb. Christpohe Castaner est évidemment un choix politique", constate notre journaliste.

Quels signes politiques envoyés avec ce nouveau gouvernement ?

Entre la droite et la gauche, le dosage est "assez fin" selon Arnaud Boutet. Le MoDem est récompensé avec l'arrivée de Marc Fesneau et la droite est représentée avec la nomination de Franck Riester. "Alors que les élections européennes se profilent, le gouvernement redoute avant tout un très bon score du Rassemblement national de Marine Le Pen l'an prochain, poursuit notre journaliste. Voilà pourquoi il y a plus de ministres que dans l'équipe sortante."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe échange avec Christophe Castaner, le 26 septembre 2018, à l\'Assemblée nationale. 
Le Premier ministre Edouard Philippe échange avec Christophe Castaner, le 26 septembre 2018, à l'Assemblée nationale.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)