Remaniement : Elisabeth Borne devra maintenir la parité au gouvernement et faire entrer des élus Modem et Horizons

Publié
Remaniement : Elisabeth Borne devra maintenir la parité au gouvernement et faire entrer des élus Modem et Horizons
France 2
Article rédigé par
V. Lerouge, A. Da Silva - France 2
France Télévisions

Une semaine riche en politique s’annonce, avec le remaniement du gouvernement après des législatives qui ont affaibli le clan présidentiel. Charge à Elisabeth Borne de reformer son équipe, avant la déclaration de politique générale qui devrait avoir lieu mercredi 6 juillet.

Le premier gouvernement d’Elisabeth Borne aura duré six semaines. Lundi 4 juillet, le remaniement devrait être annoncé, avec dans l’après-midi, un Conseil des ministres. Car les législatives sont passées par là, et trois ministres battus vont devoir démissionner. Amélie de Montchalin, à la Transition écologique, Brigitte Bourguignon à la Santé, et Justine Bénin à la Mer. Yaël Braun-Pivet aussi quitte son ministère de l’Outre-mer, élue présidente de l’Assemblée nationale. 

Incertitude sur un vote de confiance à l’Assemblée

Le cas de Damien Abad est en suspens. Le ministre des Solidarités est fragilisé par une enquête préliminaire pour tentative de viol. Difficultés pour la cheffe du gouvernement : maintenir la parité et faire entrer des élus Modem et Horizons. Mercredi 6 juillet, Elisabeth Borne devrait prononcer son discours de politique générale à l’Assemblée, avec une incertitude sur un vote de confiance, exercice facultatif mais réclamé par les oppositions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.