Remaniement : visé par une enquête pour tentative de viol, Damien Abad écarté du nouveau gouvernement

Publié Mis à jour
Politique : visé par une enquête pour tentative de viol, Damien Abad écarté du nouveau gouvernement
Article rédigé par
H.Capelli, J.-M.Perroux - France 2
France Télévisions

Lundi 4 juillet, le nouveau gouvernement a été dévoilé. De nouveaux ministres font leur entrée, quand d'autres s'en vont. Parmi les sorties remarquées, il y a celle de Damien Abad, qui fait l'objet d'une enquête pour tentative de viol.

Il était l'un des ministres en danger, malgré le fait qu'il ait été réélu député lors des élections législatives. Visé par une enquête pour tentative de viol, Damien Abad a finalement été écarté du nouveau gouvernement, dont les noms ont été dévoilés lundi 4 juillet. "Il paraissait préférable, face aux calomnies ignobles dont je suis la cible (...), que je puisse me défendre sans entraver l'action du gouvernement. Je me défendrais sans relâche jusqu'à ce que la justice confirme mon innocence", a-t-il déclaré.

Retour à l'Assemblée nationale

L'ancien président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale était l'une des rares prises de guerre à droite d'Emmanuel Macron. Mais les accusations de viol, que Damien Abad conteste, ont parasité le début de ce quinquennat. Il quitte donc le gouvernement après seulement un mois d'exercice, et retrouvera son siège de député à l'Assemblée nationale sans que l'on ne sache s'il siégera dans les rangs de la majorité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.