Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Le gel des prestations sociales "n'ira pas au-delà de 2015", assure Valls

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Manuel Valls est venu préciser son plan d'économies budgétaires dans le journal de 20 heures de France 2, mercredi

La France réalisera 50 milliards d'euros d'économies entre 2015 et 2017 en gelant temporairement les prestations sociales, mais sans renoncer aux recrutements de fonctionnaire. Manuel Valls est venu préciser son plan d'économies budgétaires dans le journal de 20 heures de France 2, mercredi 16 avril.

"Il ne s'agit pas d'un plan d'austérité"

"Il ne s'agit pas d'un plan d'austérité" dit le Premier ministre "l'austérité ça serait d'empêcher la création d'emplois publics", un mot que Manuel Valls n'a manifestement pas envie d'utiliser sur son nouveau plan de réduction des déficits. "Les engagements de François Hollande sont totalement préservés", dit-il.

"Le gel des pensions sociales n'ira pas au-delà de 2015" a réitéré le Premier ministre, sans pour autant commenter l'information selon laquelle le point d'indice de rémunération des fonctionnaires serait gelé jusqu'en 2017. Face aux exigences européennes sur les déficits, Manuel Valls insiste : "La France est un pays souverain (...), le choix que nous faisons est pour nous-même", dit-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement Valls

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.