Cet article date de plus de six ans.

Rejet de la motion de censure à l'Assemblée nationale

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Déposée par la droite et l'UDI, la motion de censure n'a été votée que par 234 députés. Pas assez pour renverser le gouvernement.

La motion de censure déposée par la droite et l'UDI en réaction à la décision du gouvernement d'avoir recours à l'article 49.3, a été rejetée. 234 députés ont voté en faveur de cette motion, a annoncé le président de l'Assemblée Claude Bartolone, loin des 289 voix nécessaires. Une victoire pour Manuel Valls, notamment face aux députés frondeurs qui refusaient de voter la loi Macron, mardi 17. "Si vous voulez que le gouvernement s'arrête, votez la motion de censure", s'est exclamé le Premier ministre, devant l'hémicycle.

Mesure "disproportionnée"

À l'Assemblée nationale, les échanges ont été rudes. La plupart des socialistes frondeurs n'étaient pas présents. "C'est disproportionné d'utiliser le 49.3. C'est un problème de règlement de compte dans la majorité", a expliqué Nathalie Kosciusko-Morizet, députée UMP de l'Essonne, au micro de France 3. La droite n'a pas totalement réussi à donner une image d'unité, comme elle le souhaitait. Tous les députés centristes n'ont pas voté la motion de censure alors que d'autres souhaitaient la dissolution du gouvernement. Même chose du côté du Front de gauche. Six députés sur dix ont voté pour la censure.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.