Cet article date de plus de cinq ans.

Régionales : premier tour sous haute sécurité à Paris

Des renforts de police et des agents de mairie surveilleront une centaine de bureaux de vote considérés comme sensibles dans la capitale, trois semaines après les attentats.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Sécurité renforcée à Paris, pour le premier tour des élections régionales © Reuters/Charles Platiau)

Sur les 615 bureaux de vote parisiens, une centaine est considérée comme sensible et sera particulièrement surveillée dimanche. Ils se situent à proximité d'espaces culturels, de lieux de culte et dans les quartiers victimes des attentats. Pour renforcer la sécurité, 300 agents de mairie et renforts de police ont été appelés.

La mairie fait aussi appel à une société privée

125 vigiles d'une société privée participeront également. Tous s'ajoutent aux personnels déjà mobilisés pour l'état d'urgence depuis trois semaines.

Bien entendu, nous assurons une sécurisation renforcée dans les 10e et 11e arrondissements, où nous savons que le traumatisme est encore très fort. (...) Il y aura donc de la présence humaine renforcée et permanente toute la journée, avec des patrouilles à l'extérieur", assure Colombe Brossel, adjointe au maire de Paris en charge de la sécurité

Au total, la mairie de Paris va débourser 100.000 euros pour ces mesures de sécurité supplémentaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.