Régions : Haut-Rhin et Bas-Rhin rassemblés pour faire revivre l'Alsace ?

La création de la région Grand-Est en 2015 suscite toujours la colère de beaucoup d'Alsaciens qui souhaitent faire renaître leur région, notamment en fusionnant ses deux départements, le Haut-Rhin et le Bas-Rhin.

À Strasbourg (Bas-Rhin), il s'affiche partout. Sur les objets souvenirs, les devantures et les lieux touristiques, le nom "Alsace" s'affirme encore aujourd'hui comme une fière estampille. Pourtant, officiellement, il a disparu. En 2015, la création de la nouvelle région baptisée "Grand-Est" a mis fin à l'appellation institutionnelle "Alsace", ce que les habitants sont loin d'avoir digéré. Un peu plus tôt, en 2014, les Alsaciens avaient manifesté leur colère et leur attachement dans la rue, rejetant la fusion avec la Lorraine et la Champagne-Ardenne.

Fusionner Haut-Rhin et Bas-Rhin ?

Pour faire renaître l'Alsace et ne plus être noyés dans l'immense Grand-Est, les deux départements alsaciens, Haut-Rhin et Bas-Rhin, veulent désormais fusionner. Selon un récent sondage, 83% des Alsaciens souhaitent que leur région de coeur redevienne une collectivité. Car outre l'identité, l'Alsace est aussi une marque importante pour le tourisme. C'est pourquoi certains élus veulent aller plus loin : tourisme, bilinguisme, économie, mobilité, routes, ils voudraient récupérer certaines compétences de l'État et de la grande région. L'idée soulève de vives oppositions au sein de la région Grand-Est, à commencer par son président, alsacien. L'État devra désormais trancher.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes se promènent dans la zone piétonne de Kaysersberg, dans le Haut-Rhin, le 23 septembre 2016. 
Des personnes se promènent dans la zone piétonne de Kaysersberg, dans le Haut-Rhin, le 23 septembre 2016.  (MAXPPP)