Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Avant le référendum d'indépendance en Nouvelle-Calédonie, on révise l'histoire de l'archipel en dessins

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
SPECIALE NVELLE CALEDONIE - MODULE DESSINÉ
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Les électeurs de cette île du Pacifique doivent décider, dimanche, s'ils restent français ou non.

La Nouvelle-Calédonie, petit territoire stratégique de 270 000 habitants dans le Pacifique, doit décider dimanche 4 novembre lors d'un référendum d'autodétermination historique si elle reste française, scénario le plus probable, ou si elle choisit l'indépendance. Près de 175 000 électeurs de cet archipel français depuis 1853 et disposant d'importantes réserves de nickel devront dire s'ils veulent "que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante".

Mais connaissez-vous bien ce territoire ultra-marin ? Depuis Paris, il faut au moins 24 heures pour rejoindre cet archipel d'îles situé à 17 000 kilomètres de la métropole. L'île principale, appelée Grande Terre et plantée au milieu de l'océan Pacifique, prend la forme d'une longue baguette de pain, de 400 kilomètres. La capitale, Nouméa, rassemble 74% de la population de la Nouvelle-Calédonie. La communauté kanake y est la plus nombreuse, devant celle des Européens. Dimanche, tous sont appelés aux urnes pour se prononcer sur l'avenir de ce territoire et réfléchir à "un destin commun"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Référendum en Nouvelle-Calédonie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.