Référendum : la Nouvelle-Calédonie choisit la France

Les Calédoniens ont dit "non" à l'indépendance dimanche 4 novembre. Un référendum qui aura fortement mobilisé la population avec plus de 80% de participation.

En Nouvelle-Calédonie, le "non" à l'indépendance l'a emporté dimanche 4 novembre, avec plus de 56% des voix. L'enjeu est désormais de faire accepter le résultat par l'ensemble de la population. À l'annonce des résultats, si les partisans du "non" ont la victoire modeste, les indépendantistes eux paradent dans les rues de Nouméa. Une scène surréaliste. Ce sont les perdants qui font la fête, car ils estiment qu'ils ont déjoué les pronostics qui annonçaient une victoire massive du "non".

Le combat continu

Un score de 43% qui les conforte dans l'idée de ne pas renoncer à l'indépendance. "Jamais ça ne sera fini le combat", confie un militant indépendantiste au micro de France 3. En marge du scrutin, quelques incidents ont éclaté dans la nuit. Plusieurs voitures ont été incendiées à Nouméa. Plus d'un millier de gendarmes ont été déployés pour sécuriser le territoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture écran de la carte sur le référendum en Nouvelle-Calédonie.
Capture écran de la carte sur le référendum en Nouvelle-Calédonie. (FRANCEINFO)