Nouvelle-Calédonie : les habitants vont se prononcer sur l'indépendance dimanche 4 octobre

La campagne pour l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie s’est achevée vendredi 2 octobre. Dimanche 4, les 180 000 habitants sont appelés une seconde fois aux urnes sur un sujet qui cristallise les passions.

France 2

Française depuis 1853, la Nouvelle-Calédonie sera bientôt peut-être indépendante. Dimanche 4 octobre, les habitants sont appelés aux urnes une seconde fois, en vertu des accords de Nouméa (1998) qui autorisent jusqu’à trois référendums en cas de réponse négative. Le premier devait avoir lieu au cours des 20 années suivant la signature. Il s’était en effet déroulé en 2018 et le non l’avait emporté à plus de 56%.

Un débat qui agite le territoire

Aujourd’hui, le sujet continue de diviser. Du côté des partisans du non, on argue que "la Nouvelle-Calédonie a besoin de la France pour grandir". Une opinion partagée par certains jeunes qui craignent d’être "les premières victimes s’il y a une indépendance". Chez les indépendantistes, on affirme aussi fermement son opinion. "Tous les peuples ont le droit d’être libres dans le monde. Pourquoi pas le peuple Kanak ?", interroge un habitant lui-aussi déterminé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militants indépendantistes kanaks, le 21 août 2020, lors d\'une mobilisation contre le projet de vente de l’usine de nickel du Brésilien Vale, à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie.
Des militants indépendantistes kanaks, le 21 août 2020, lors d'une mobilisation contre le projet de vente de l’usine de nickel du Brésilien Vale, à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. (THEO ROUBY / HANS LUCAS / AFP)