DIRECT. Référendum en Nouvelle-Calédonie : suivez notre édition spéciale pour décrypter les enjeux de ce deuxième scrutin

Ce direct est terminé.

Indépendance avec partenariat, statut particulier pérenne dans la République ou souveraineté partagée au sein de la France : dimanche 4 octobre, 180 640 électeurs devront dire s'ils veulent que la Nouvelle-Calédonie reste française ou accède à l'indépendance. Franceinfo vous donne les clés pour comprendre ce deuxième référendum sur l'indépendance lors d'une émission spéciale à suivre en direct sur le canal 27, mercredi 30 septembre. 

Référendum en Nouvelle-Calédonie : tout comprendre des conséquences politiques et économiques du scrutin

Un premier scrutin a déjà eu lieu le 4 novembre 2018 et avait été remporté par les partisans du maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France, avec 56,7% des suffrages. Un troisième référendum est encore possible d'ici 2022 dans le cadre du processus de décolonisation de l'accord de Nouméa (1998).

En l'absence de sondage, le résultat du vote est difficile à appréhender mais pour chacun des camps l'enjeu est de gagner du terrain pour peser sur la définition de l'avenir "post-accord de Nouméa" de l'archipel.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==