Rachida Dati doit 5 000 euros au groupe UMP du Conseil de Paris

La maire du 7e arrondissement est très en retard dans ses cotisations versées au parti.

Rachida Dati, lors d\'un meeting de NKM pendant la campagne pour la mairie de Paris, le 10 février 2014.
Rachida Dati, lors d'un meeting de NKM pendant la campagne pour la mairie de Paris, le 10 février 2014. (JOEL SAGET / AFP)

Rachida Dati est très en retard. La maire UMP du 7e arrondissement de Paris doit 5 000 euros au groupe UMP du Conseil de Paris. "Il faut payer pour participer à la vie du groupe. Cela vaut pour Rachida Dati comme pour d'autres", explique le maire du 16e arrondissement, Claude Goasguen, confirmant une information de L'Opinion (article payant). "Dans les statuts en cours de révision, nous allons faire figurer ce genre d'obligation évidente", précise-t-il.

Pierre Lellouche doit aussi 3 500 euros

Le 9 avril, lors d'une réunion du groupe pour élire sa nouvelle présidente Nathalie Kosciusko-Morizet, le trésorier Pierre Gaboriau avait rappelé à l'ordre les mauvais payeurs. "Ceux qui ne payent pas ne doivent plus avoir d'investiture", avait tonné Claude Goasguen. 

Selon L'Opinion, Rachida Dati n'a toujours pas réglé les 5 000 euros demandés aux têtes de liste d'arrondissement pour le compte de la candidate à la mairie, Nathalie Kosciusko-Morizet. Pierre Lellouche, numéro deux sur la liste du 8e, serait redevable de 3 500 euros. Il reconnaît ne pas avoir versé sa "quote-part" pour la campagne de NKM, en raison d'un "différend politique".