VIDEO. A La Rochelle, Pierre Laurent juge que le contrat de 2012 a été "déchiré devant les Français"

Invité à la tribune d'un débat sur "l'unité de la gauche" à l'université d'été du PS à La Rochelle samedi, le leader du PCF a exprimé son opposition aux récentes initiatives du gouvernement.

FRANCE 2 ET FRANCE 3

Devant les socialistes, le leader du PCF, Pierre Laurent, a déclaré que le contrat qu'avait passé François Hollande en 2012 venait, cette semaine, "d'être déchiré devant les Français". Invité à la tribune de l'université d'été du Parti socialiste à la Rochelle, il a plus largement samedi 29 août exprimé son opposition face aux récentes initiatives du gouvernement de François Hollande et de Manuel Valls. 

Le nouveau gouvernement "nous mène dans le mur"

"2012 avait en quelque sorte établi un contrat avec les Français (...) Aujourd'hui, il n'est plus [seulement] rogné de partout, ce contrat, il vient d'être, cette semaine (...) déchiré devant les Français", a-t-il déclaré lors d'un débat sur "l'unité de la gauche".

"La politique qui est engagée et qui veut être amplifiée par le nouveau gouvernement conduit par Manuel Valls est une voie sans issue", elle "nous mène dans le mur" et elle "ne permettra pas l'unité de la gauche", a-t-il déclaré, sous les applaudissements de la salle, mais aussi quelques sifflets.

Pierre LAURENT, le 10 juillet 2014 à une réunion du club Gauche Avenir à Paris
Pierre LAURENT, le 10 juillet 2014 à une réunion du club Gauche Avenir à Paris (MAXPPP)