Valls chahuté par des jeunes socialistes au dîner de clôture de La Rochelle

Le Premier ministre s'est fait siffler et huer par des miliants qui criaient "Macron démission" et "Taubira à Matignon". 

Le Premier ministre Manuel Valls à La Rochelle (Charente-Maritime) en marge de l\'université du PS, le 29 août 2015.
Le Premier ministre Manuel Valls à La Rochelle (Charente-Maritime) en marge de l'université du PS, le 29 août 2015. (XAVIER LEOTY / AFP )

L'ambiance était décidemment tendue à La Rochelle. Le Premier ministre Manuel Valls s'est fait huer et siffler par des jeunes militants socialistes lors du dîner de clôture de l'université d'été du parti, samedi 29 août. Selon une vidéo amateur diffusée par BFMTV et plusieurs témoignages relayés par les médias présents sur place, tout est parti du débat sur les 35 heures. 

Alors que le chef du gouvernement faisait un traditionnel tour de tables, il a été pris à parti par un  membre du  Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS), qui a crié : "Les 35 heures, on s'est battus pour les avoir, on se battra pour les garder!". Une allusion à la sortie controversée du ministre de l'Economie Emmanuel Macron sur la "fausse bonne idée" de la gauche sur la réduction du temps de travail. Plusieurs tables se sont alors mises à huer Manuel Valls, siffler et crier "Macron, démission ! Taubira, présidente !"

Selon le témoignage d'un militant socialiste recueilli par BuzzFeed, le service d'ordre de Manuel Valls aurait alors repoussé un militant, provoquant "une sorte de bousculade". Puis le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, "a attrapé le jeune pour l’asseoir sur une chaise. J’ai ensuite vu Valls s’asseoir à côté de ce militant et lui tapoter la joue". Et non le gifler, comme certains l'avaient affirmé. Le Premier ministre aurait eu une conversation franche avec l'intéressé. 

Un dîner à "l'ambiance de feu"

Comme le relève un journaliste de L'Express sur Twitter, Manuel Valls ne s'est pas attardé au dîner. 

Quant à Jean-Christophe Cambadélis, il n'a pas fait mention de l'incident sur le réseau social, se félicitant d'une soirée à "l'ambiance de feu".