Cet article date de plus de cinq ans.

Gérard Collomb sur les frondeurs : "leur point de vue de la société est daté"

Publié
Durée de la vidéo : 7 min.
Gérard Collomb sur les frondeurs : "leur point de vue de la société est daté"
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le sénateur-maire PS de Lyon, Gérard Collomb, était l'invité des 4 Vérités ce vendredi 28 août.

Jean-Paul Chapel recevait Gérard Collomb, ce vendredi 28 août dans les 4 Vérités. Le sénateur-maire de Lyon est en direct de Bordeaux, où les réformateurs de l'aile droite du PS se retrouvaient hier. Aujourd'hui, il se rendra à l'université d'été du PS où l'atmosphère risque d'être particulière en présence des frondeurs du PS. "Je ne crois pas qu'il y ait un affrontement à La Rochelle, simplement, il est clair que les points de vue sont différents sur ce qu'il convient de faire au cours des prochains mois. Nous voulons continuer sur la politique qui est menée par le gouvernement depuis un an", confie en direct de Bordeaux Gérard Collomb. 

Pour un contrat unique

Concernant les frondeurs, le sénateur-maire de Lyon estime que "leur point de vue de la société est daté. Très souvent, on est encore dans les postures qu'ils voudraient conserver, les trente glorieuses, mais on s'aperçoit que le monde a changé, qu'il s'est accéléré et qu'il s'est globalisé, et donc que les solutions que doit adopter le gouvernement français doivent être évidemment différentes", explique-t-il. Gérard Collomb souhaite que les réformes aillent plus loin, avec plus de flexibilité du travail et une simplification du code du travail. Le sénateur-maire de Lyon est même favorable à un contrat unique à la place du CDD et du CDI. "Beaucoup d'économistes de gauche s'interrogent. Théoriquement, le CDI, c'est la norme, mais on s'aperçoit aujourd'hui que 84% des premiers emplois sont des CDD donc finalement ce que l'on veut, c'est plutôt essayer de consolider que de précariser", se justifie Gérard Collomb en direct de Bordeaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Université d'été du PS

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.