Emmanuel Macron suscite la polémique

Absent de l'université du Parti socialiste (PS), le ministre de l'Economie est au cœur des discussions.

FRANCE 2

La gauche a pu croire que "la France irait mieux en travaillant moins". Cette déclaration d'Emmanuel Macron lors de l'université du Medef a fait grand bruit. Sans attendre, Manuel Valls, Premier ministre, a recadré son ministre soulignant qu'il n'y aurait pas de remise en question du temps de travail. Rapidement, Emmanuel Macron a précisé sa pensée : "Je ne parlais pas des 35 heures mais du rapport au travail".
Trop tard, la polémique est lancée. A La Rochelle, le Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis lance un avertissement au ministre précisant qu'ils auront "une amicale, franche et déterminante explication sur un certain nombre de sujets".

Des avis partagés

Du côté des militants, les opinions divergent. "C'est une conquête de la gauche pour laquelle on ne doit pas céder", assure une militante. "Je pense qu'il est utile à la réflexion actuelle de la politique", affirme une autre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Economie, Emmanuel Macron, à l\'université d\'été du Medef à Jouy-en-Josas (Yvelines), le 27 août 2015. 
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, à l'université d'été du Medef à Jouy-en-Josas (Yvelines), le 27 août 2015.  (ERIC PIERMONT / AFP)