Raphaël Glucksmann : "Ces élections sont le réveil de la gauche européenne"

Raphaël Glucksmann, tête de liste du Place publique -PS aux élections européennes, est l'invité des "4 Vérités" de France 2, mardi 21 mai. 

France 2

La cour d'appel de Paris a ordonné la reprise des soins de Vincent Lambert au CHU de Reims (Marne) après un recours déposé par ses parents. "Cette histoire me bouleverse. Le matin on met fin à dix ans de calvaire et le soir même on le réalimente", regrette Raphaël Glucksmann sur le plateau des "4 Vérités" de France 2, mardi 21 mai. "Des cas comme ça ne devraient pas exister. On devrait pouvoir suivre l'avis des médecins. C'est profondément choquant", ajoute l'essayiste. 

"On assiste à un kidnapping de l'élection"

Emmanuel Macron a pris la parole dans la presse régionale pour affirmer son rôle à quelques jours du scrutin du  26 mai."On assiste à un kidnapping de l'élection. D'abord, il remplace sa tête de liste sur les affiches électorales. Et ensuite, il fait une interview pour appeler à voter pour lui", dénonce la tête de liste du Place publique-Parti socialiste aux élections européennes. 

"Monsieur Macron et ses ministres cherchent à nous faire croire qu'il s'agit d'un deuxième tour de présidentielle", poursuit Raphaël Glucksmann. Le Rassemblement national et La République en marche sont toujours au coude à coude dans les sondages. "Nous avons l'occasion historique de faire basculer le Parlement européen et on cherche à nous voler nos élections", fustige le candidat soutenu par le PS. "C'est le réveil de la gauche européenne ces élections". 

Raphaël Glucksmann lors d\'un meeting à Nantes (Loire-Atlantique) le 6 mai 2019.
Raphaël Glucksmann lors d'un meeting à Nantes (Loire-Atlantique) le 6 mai 2019. (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)