PS : Benoît Hamon quitte le parti et lance son mouvement

Samedi 1er juillet, Benoît Hamon a quitté le Parti socialiste et fondé son propre mouvement. Il aspire à participer à la reconstruction de la gauche.

France 3

Candidat malheureux à l’élection présidentielle et aux législatives, Benoît Hamon est passé outre les déceptions et a décidé de lancer son propre mouvement, samedi 1er juillet. "J’ai décidé de quitter le Parti socialiste, je quitte un parti, mais je n’abdique pas l’idéal socialiste". De quoi lancer en fanfare son mouvement. Dans la foule, on aperçoit des vestiges de l’élection présidentielle. "On est là pour participer à ce qu’on espère être un mouvement de reconstruction de la gauche, au-delà des petites guerres de parti", explique une jeune femme.

Reconstruire la gauche avec les écologistes

Les amis politiques sont là aussi. L’ex-ministre et ex-député Philippe Martin pensait tout lâcher après le quinquennat de François Hollande : "Je pensais tout arrêter, mais en fait j’en ai plus envie que jamais. J’ai envie de me mettre à disposition de cette réflexion, qui va rapidement toucher les gens". Les écologistes Cécile Duflot et Yannick Jadot sont là aussi. Ils imaginent refaire la gauche, sans trop savoir où cela mènera.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benoît Hamon, le 1er juillet 2017, sur la pelouse de Reuilly à Paris.
Benoît Hamon, le 1er juillet 2017, sur la pelouse de Reuilly à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)