Cet article date de plus de trois ans.

Julien Dray, candidat non définitif à la tête du PS : "J'y vais" mais "c'est trop tôt"

Julien Dray, élu du Conseil régional d'Ile-de-France et membre du bureau national du Parti socialiste, est revenu dimanche sur France Inter sur une éventuelle candidature à la tête du parti.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Julien Dray, le 24 juin 2017 à Paris. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)

"J'y pense et pas simplement en me rasant", a répondu Julien Dray, élu du Conseil régional d'Ile-de-France et membre du bureau national du Parti socialiste, sur une éventuelle candidature à la tête du parti dimanche 7 janvier sur France Inter. Il y pense et assure même au présent qu'il y va, même si sa décision n'est pas encore définitive.

"Ma décision n'est pas définitive"

"Je n'y vais pas pour gagner, j'y vais parce que c'est possible de reconstruire le Parti socialiste", a-t-il dit, avant d'indiquer aussitôt que "[sa] décision n'est pas définitive."

Il explique qu'il va "écrire et proposer" pour voir si "on peut construire une équipe, une collégialité, une envie de travailler ensemble.(...) J'essaie de voir comment on peut construire quelque chose. Une candidature dans un moment actuel c'est un risque énorme, un défi car il faut réussir. Il y a plus de coups à prendre..."

"François Hollande ne me décourage pas"

Julien Dray reste donc très prudent : "C'est trop tôt [pour annoncer sa candidature] car je veux d'abord vérifier un certain nombre de choses sur le plan politique, qu'on a la capacité à être tous ensemble." Il précise qu'il a discuté de cette éventuelle candidature avec François Hollande :"il ne me décourage pas..." Les candidats à la succession de l'ancien Premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis ont jusqu'au 27 janvier pour se faire connaître. L'élection doit avoir lieu le 29 mars et le Congrès les 7 et 8 avril.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.