Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Primaire de la gauche : "Je suis fier qu'on m'appelle Bilal", déclare Benoît Hamon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Primaire de la gauche : "Je suis fier qu'on m'appelle Bilal", déclare Benoît Hamon
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Le candidat à la primaire de la gauche a répondu, jeudi, au surnom que lui ont attribué certains internautes pour dénoncer ses prétendues connivences avec l'islamisme.

"Je suis fier qu'on m'appelle Bilal", a réagi avec humour, Benoît Hamon, jeudi 26 janvier, lors de son meeting à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Le candidat à la primaire de la gauche a répondu au surnom que certains internautes proches de l'extrême-droite lui ont attribué afin de dénoncer sa proximité présumée avec l'islam radical.

"Bilal Hamon", "Bilal, Bilal", a scandé le public. "Je suis fier qu'ils m'appellent Bilal, et je serais fier qu'ils m'appellent Eli, David, peut importe, mais tous ces noms qu'ils détestent, eux les antisémites, eux les racistes, à qui nous ne laisserons ni la France ni la République", a-t-il répondu.

Les précédents "Ali Juppé" et "Farid Fillon"

Plus tôt ce jeudi, Benoît Hamon avait déjà évoqué ce surnom au micro de BFMTV. "Je regrette que Florian Philippot et ses amis des sites d'extrême-droite reprennent ces arguments, me baptisent Bilal Hamon comme on avait baptisé 'Farid' Fillon et 'Ali' Juppé". L'ancien ministre de l'Education a aussi regretté être "l'objet d'une offensive de l'extrême-droite" et qu'elle "soit relayée à gauche".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire de la gauche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.